Joyce Carol Oates, une certaine façon de regarder le monde

Un livre de martyrs américains, Le Maître des poupées, Le Ravin, Délicieuses pourritures… Active depuis les années 1960, Joyce Carol Oates s’est distinguée comme l’une des ambassadrices de la littérature américaine moderne. Romans, mais aussi poésie, théâtre, essais, jalonnent une œuvre naviguant entre sociologie et fantastique, hommages à Lewis Caroll et faits divers retranscrits.
Un parcours exemplaire sur lequel elle revient avec son dernier roman Ma vie de Cafard (éditions Philippe Rey) dans La Claque ITW. Contexte politique des États-Unis, place des réseaux sociaux dans la révélation des violences policières, rôle des femmes dans la vie littéraire et quotidienne... l’écrivaine observe le monde avec beaucoup d’acuité. Sa parole, rare sous nos latitudes, s’adresse aussi à la jeune génération, qu’elle côtoie en tant qu’enseignante à l’Université de Californie.