Noir comme polar avec un Olivier Norek très concerné par le monde qui l’entoure

Dans l’Avant-Claque, Clémentine Goldszal reçoit celles et ceux qui font l’actualité culturelle sur son plateau, installé Fnac des Ternes. Un décor intimiste pour une conversation à cœur et esprit ouverts !

Serein et convaincant comme celui qui sait de quoi il parle, Olivier Norek profite de la parution de son nouveau roman Impact (éditions Michel Lafon), pour évoquer dans cette Avant-Claque les fondements de son engagement littéraire. En huit ans et six polars ancrés dans le réel, l’ancien travailleur humanitaire, ex-officier PJ en Seine Saint-Denis, s’est fait une place sur la scène du roman noir français. Un genre socio-politique par excellence dont chaque livre doit être à la fois prenant et éclairant, mêlant comme il le fait références incontestables et intrigue imaginaire. Inquiet et concerné par tous les enjeux contemporains, le Capitaine Norek avoue écrire pour être utile à la société, jamais pour lui faire la morale. La preuve ? Son dernier thriller sur fond d’urgence climatique est une nouvelle contribution à une prise de conscience collective.

Photos : ©Sarah Bastin