Quand Alejandro Jodorowsky prouve une fois encore ses 91 ans de talent

Taromancien, psychomage, réalisateur culte, scénariste légendaire du neuvième art… Les qualificatifs ne manquent pas pour tenter de cerner Alejandro Jodorowsky, dont l’œuvre exigeante et expérimentale hante l’imaginaire de nombreux fans à travers le monde. À l’occasion de la sortie d’un nouveau coffret réunissant quatre de ses films en Blu-ray, Baptiste Etchegaray a rencontré le maître dans son appartement à Paris, pour nous aider à situer le processus créatif de ce grand touche-à-tout.

Le culte Jodorowsky commence en 1970, avec son deuxième film, El Topo. Un western métaphysique et mystique, qui pose les jalons de l’œuvre à venir de l’artiste. La religion, la sexualité, la folie, les marginaux parcourent ses créations, que ce soit dans le long-métrage ésotérique La Montagne sacrée, dans la bande dessinée L’Incal, dans ses poésies et romans... Pour ce second épisode, le podcast Infusion Fnac s’intéresse au processus créatif d'un homme complet. Auprès de ses livres, s’adonnant aux tarots durant l’interview, revenant sur ses principaux moteurs et sur la discipline qu'il a inventée, la psychomagie (une forme de psychanalyse en acte), Alejandro Jodorowsky ne manque ni de lucidité sur le monde qui l’entoure ni de recul sur son œuvre protéiforme et indispensable.